• Salut bande de fraise tagada aujourd'hui je vais vous faire la recette de mes cupcake "menthe chocolat"

     

     

    Pour 12 cupcakes, il vous faudra:

    -une douzaine de caissette silicone pour cupcake
    -110g de sucre en poudre
    -110g de farine
    -110g de beurre
    -un sachet de levure
    -2 œuf
    -2 poignée de pépites de chocolat (pas obligatoire)

    Pour le glaçage il vous faudra:

    -200g de chocolat blanc pâtissier (sinon c'est trop gras)
    -colorant alimentaires jaune et bleu, de préférence Vahiné (si vous voulez faire la même couleur)

    1. Mettre dans un récipient assez grand, le sucre, les œufs, la levure et la farine.
    2. Faites fondre le beurre et ajouter le dans le récipient.
    3. mélangez jusqu'à avoir une patte bien lisse.
    4. ajouter (si vous le souhaiter) les pépites de chocolat et remélanger bien.

    Pour la cuisson:

    1. Préchauffer votre four a 180 C°
    2. remplissez vos caissette de pate au 2/3
    3. une foi votre four chaut enfourner vos cupcake 20/25 min à 180°

    Le glaçage:

    1. faites fondre au bain mari vos 200g de chocolat blanc pâtissier
    2. dans le bol où est votre chocolat, ajouter (pour faire le vert menthe) 3 goutes de colorant bleu et 5 goutes de colorants jaune.
    3. mélangez le chocolat et les colorants.
    4. quand vos gâteaux son cuit, mettez une cuillère à café de chocolat fondu sur chaque cupcake et étalez le.
    5. mettez ensuite vos gâteaux au frigo
    6. quand le chocolat a durci vous pouvez enlever les caissette silicone et mettre a la place des caissette papier.

    En +

    Si vous  voulez décorez comme je l'ai fait, il vous suffit de poser sur le gâteaux une petite feuille de menthe et de râper un peu de chocolat (au lait ou noir) pendant que le glaçage chocolat n'a pas encore durcit.

    Bonne appétit!!!

    Surtout n'hésiter pas a me dire ce que vous en pensez en commentaires, et si vous avez la moindre questions eh bien posez la moi.

     

     

     

     


    7 commentaires
  • Euh je m'ennuyait ce matin…

    Euh je m'ennuyait ce matin…


    10 commentaires
  • Jeudi j'était en cour de Français et ma prof nous rendait nos copies de rédaction. Ma prof de Français je l'aime bien elle est drôle et on peut même discuter en chuchotant a certain moment du cour. Bref donc elle rendait nos copies et a chaque fois nous faisait un petit commentaire, a un moment ca a été le tour d'une de mes amies et la prof a a dit: "ah bah tu as fait un personnage transgenre parce que le personnage de monsieur Trelawney (a ne pas confondre avec le professeur Trelawney de Harry Potter qui est une femme)c'est transformé en "elle" " bref donc elle continue les commentaires de sa copie et a la fin elle a ajouté: "de toute façon on est une fille ou un garçon on peut pas changer de sexe c'est ridicule."

    Je savais qu'elle était catholique et très proche de l'église, mais je pensais pas qu'elle avait l'esprit aussi "fermé" sur ce genre de truc. Je me suis retenue de rétorquer " Et vous êtes homophobe aussi" car je ne voulais pas de problème, même si je trouvais les paroles de ma prof proche de la transphobie. 

    J'ai donc inventé un dicton mais si vous êtes catholique essayer de le prendre bien svp car j'ai vraiment rien contre l'Eglise et les croyances (malgré que ces dernière soit souvent homophobe et transphobe)

    L'Eglise nous dit d'ouvrir notre esprit pour trouver dieu, mais l'Eglise devrait ouvrir son esprit pour comprendre choix et amour des Lgbt

     et pour ceux qui dirait que je ne peut pas comprendre l'Eglise parce que je ne suis pas croyante j'ai fait un an de  KT au collège et j'ai perdu la foie (que normalement je devais renforcé donc bon).


    14 commentaires
  • Tous les mots avec ceci "*" sont expliqué a la fin.

    Vous êtes insulté rabaissai parce que vous êtes différent... contre nature... Non absolument pas vous êtes comme tous le monde a un détail près alors vous avez pas a vous faire insulté. 

    Euhm pourquoi je dis vous? Et pas nous? Et ui je suis bi et fière de l'être, j'ai été accepté par tout mes amis mais... pas part mes parents... il y a un ou deux jour j'ai voulut leur dire, j'ai commencé par parler d'une de mes amis bi et ils ont dit qu'a notre âge on pouvait pas savoir ca, et quand je leur ai dit qu'elle avait déjà aimé une fille ils ont répondu qu'a notre âge on ne sait pas ce que veut dire aimé... Vous imaginer bien que ce n'est pas facile, cacher ca c'est dur...

    Néanmoins je m'aime comme je suis et me suis jurée de ne pas changé pour les autres.

    Ecoutez que vous soyez gay*, bi*, lesbienne* ou transgenre* ayez pas au honte et soyez fière de ce que vous êtes! Changer pas sa sert a rien, les gens trouverons toujours quelque chose a critiqué. Donc vraiment rester vous même... où plutôt restons nous même!

    Et je voudrais aussi m'annoncer a tous les homophobes vous avez totalement le droit d'être hétéro et nous les LGBT devons vous respectez mais en échanges respecter nous!

    *LGBT: Lesbienne, Gay, Bi, Transgenre
    *bi: personne aimant les garçons et les filles.
    *gay: garçons aimant les garçons
    *lesbienne: filles aimant les filles.
    *transgenre: par exemple fille qui en est génétiquement une mais qui se sent plus garçon et inversement avec les garçons (a ne pas confondre avec garçons manqué mdr)*

    Message a tous les lgbt*

     

    ^^VivleLGBT+!^^


    7 commentaires
  • AVERTISSEMENT: Ce contenue raconte quelques partie de ma vie très triste et il est un peu long.

    Dans les commentaires je n'accepterais aucun commentaires dans ce genre:

    • Ta vie on s'en fous
    • C'est qu'un chien.
    • Tu n'était pas dépressive.
    • et autres truc dans le genre, tout commentaires que je trouverais inapproprié sera supprimé. (enfin bref si vous êtes des gens intelligent avec un minimum d'éducation vous savez qu'on écrit pas ce genre de choses)

    Très bonne lecture a vous

    Cordialement,

    Loualpha.

     

    La vie est parfois une merde,

    même avec ce qui ne le mérite pas

    Dès la maternelle on se moquait de moi parce que j'était plus petite que les autres.

    En élémentaires j'avais peu d'amis, les gens ne m'aimait pas.

    A partir du CM1 on a commencé a m'harceler, j'était seule au récré, on me rabaissait, me volait mes affaires scolaires, me donné des surnoms débile... Et puis quand mes parents en on eu mare et se sont plaint, on m'a presque accusé de menteuse, et le harcèlement a continué.

    CM2 j'avais une amie et on était toute les deux harcelé.

    En CM2/6° j'était très critiqué sur mes vêtements.
    exemple de phrase que j'ai reçu:
    Prof : si vous ne voulais pas de problème avec les garçons vous ne porter pas de robe.
    ERC (élève randome chieuse): porte pas de rose c'est horrible!
    ERC: Les ballerines c'est de la merde porte des baskets.
    ERC: Des tresses sérieux? T'es vraiment une gamine!
    ERC: Nan mes tu t'es prit pour un pot de peinture avec toutes ces couleurs, t'as vraiment aucun gout!

    Donc vous l'avez deviné j'ai refait toutes ma garde robe, car j'en avais marre d'être insultée et rabaissait. Mais vous l'avez surement deviné ca na rien changé... J'était l'intello, la nul, la minus... vous savez celle qu'on ne remarque pas quand elle est malade mais qu'on va voir pour avoir de l'aide ou pour qu'elle se dénonce a la place de quelqu'un d'autres parce qu'elle n'a aucun rappelle a l'ordre ( c'est vraiment arriver).

    Et puis les vacance d'été 2020 sont passé, j'ai changé de classe et j'ai décidé de ne plus me faire marché dessus, je me suis ouverte au autres, commencé a trainer avec des garçons... Bref en 5° j'ai vraiment cru que ma vie serai enfin belle.
    Et puis ma chienne Himeka a attrapé une tumeur au cœur (maladie extrêmement rare et totalement insoignable) j'avais déjà perdu un de mes chats (c'était une femelle et elle s'appelait Tootsie). Ma mère c'est battu corp et âme pour sauver mon chien. Un jour des vétos nous on dit: on a peut être la solution pour la sauver...
    Mais ca na rien fait et le mercredi 25 novembre elle est morte devants mes yeux, alors qu'elle n'avais que 8ans.
    J'était détruite mon chien c'était a la fois un chien bien sur mais aussi une grande et une petite sœur.
    Ce matin la je ne suis pas aller a l'école, j'y suis retourné le lendemain, jeudi, plus silencieuse que la mort, et j'ai pleuré presque toute la journée.
    Puis dans les jours qui ont suivi je me sentais coupable, je ne cesser de me répéter que c'était ma faute, que j'aurais du voir avant qu'elle, n'allait pas bien.
    Je suis devenue dépressive a l'intérieur, je continuait a sourire mais c'était un sourire faux.
    Puis je suis devenue comme folle, mes parents étant aussi détruit que moi je n'ai pas voulut leur en parler.
    J'ai commencé a peu dormir le soir je pleurais voir parfois demander pardon a mon chien pour ne pas avoir vu qu'elle était malade.
    J'avais des ongles un peu long et je commençait  a me griffer, j'était devenue sensible a tout, je me suis même disputée avec ma meilleure amie Nora(oui je cite son prénom car c'est une fille merveilleuse) sans raison valable.
    Un jour des amis a moi on découvert ce que je me faisait, une de mes amie a même était dire a la directrice qu'une de ses camarades de classes se mutiler( bien sûr la directrice ne pouvait rien faire car j'avais interdit a cette amie de citer mon nom.
    Et puis un jour je suis aller voir mon ancienne meilleur amie, je lui ai dit que j'était désolée et que de toute façon c'était trop tard pour moi -a ce moment je voulais juste mettre fin a ma putain de vie- elle a commencé a avoir peur alors je lui montré une plaie que je m'était faites quelque jour plus tôt elle a pleuré et malgré qu'on ne soit plus "BFF" elle m'a aidé autant qu'elle le pouvait.
    Avec l'aides de mes amis j'ai put passer cette mauvaise étapes et reprendre un peu de joie de vivre.

    La suite de cette histoires contient une morale que je vous conseille de retenir:
    (Bonne suite de lecture)

    J'avais un ami que j'avais rencontrer en fin de 6ème et je l'apprécier. En 5° on était dans la même classe et il me draguais un peu.
    Un jour me suis dit que je pourrais lui dire que j'avais un peu plus que de l'amitié pour lui, et la il m'a dit qu'il était en couple, je me suis dit tant pis.
    Et puis il a commencé a me faire des critiques sur mes compétence, ect…
    Un jour il m'a énormément critiqué et vexé je l'ai giflé...
    Je n'aurai JAMAIS du faire ça il m'a a son tour gifler mais avec une telle force qu'il ma mise a terre.
    J'ai gardé une marque rouge pendant plusieurs minutes.
    Il s'est excusé et on est redevenue amis.
    Il me mentait, me faisait détester des gens qu'il n'aimait pas trop, mais moi je m'en suis pas rendu compte... Qu'es que j'ai pu êtres naïve …
    Et puis j'ai commencé a me rapprocher d'une fille qu'il n'aimait pas et j'ai aprrit que cette fille ne l'avais jamais harceler, comme il me l'avait prétendu, mais que c'était lui qui l'embeter.
    A ce moment je me suis rendu compte de mon erreur et me suis éloigner de lui et ca il avait l'intention de me le faire payer.
    Il est venue vers moi et ma dit que j'était une peste et une racaille.
    Je lui ai répondu du tack au tack: "si tu veux pas que je devienne une véritable peste avec toi je te conseille de ne plus jamais m'adresser la parole." et je suis parti.
    Je me suis plainte a ma prof principal et j'ai était convoqué chez le CpE.
    Je lui ai tout raconter depuis le début de l'année, il m'a demandé si j'en avais parlé a mes parents et je lui ai dit que non, puis je lui ai parlé de mon auto-mutilation, du décès de mon chien et il m'a dit de tout dire a mes parents. Il s'est fait convoqué chez le CPE et a dit que je mentait.
    Et puis un jeudi on avait une intervention harcèlement, il est venue a ma table et a demander a ma voisine a qu'elle heure c'était.
    Elle ne lui a pas répondu, je lui ai donc dit : tu as toutes les infos dans ton agenda.
    Il m'a dit de fermer ma grande gueule qu'il ne m'avais rien demander. Et qu'il me ferrait payer ce que je lui avait fait (je me demande encore a l'heure où j'écris ce texte ce que je lui avait fait).
    J'ai rassemblé mon courage et lui ai dit que si il me touchait il le paierait cher.
    Dans l'escalier loin des profs il m'a dit qu'il me défoncerai a la récré, je suis donc allé en étude terrorisé. 
    Par petit mot j'ai demandé de l'aide a une de mes amis délégué qui m'a dit que si je restai avec elle je ne risquait rien. L'étude c'est terminé plutôt a cause des 3° qui devait faire leur brevet blanc.
    Elle m'a dit d'attendre près de son sac sous le préau qu'elle arrivait dans 2 minutes.
    Et ce con en a profité pour me dire" je t'aurais jamais tapé c'était juste pour te faire peur"
    Heureusement mon amie est arrivé et ma tirer loin de lui.
    Il a commencé a raconter des rumeur sur moi et certain de mes amis ont commencé a me détester. 
    La pause du midi c'est passé et après nous avions notre intervention.
    Et la il a été une ordure. IL a fait des remarques du genre" y'en a  ils font semblant de s'automutilé pour se rendre intéressant.
    Puis il m'a achevé avec ceci: J'aimerai dire a ma harceleuse d'arrêter de me faire du mal parce que je suis très malheureux nia nia nia "
    Bref je me suis effondrer en larmes, étant légèrement asmatique j'avais du mal a respirer. Et cette idiot a eu l'audace de ma dire: je ne voulait pas te faire du mal. 
    Après mon cour d'EPS qui était juste après ma prof d'EPS a demandé a me parler je lui ai tout dit. 
    Quelque jour après j'ai aussi été convoqué chez la directrice.
    Il a encore fait des histoires avec moi et d'autres personnes et un jour il a quitté le collège. 
    On s'est fait engueuler parce que apparemment on le harceler et on avait même voulut le lancer par une fenêtre (Il a beaucoup d'imagination).
    Enfin bon inutile de vous préciser que je vais mieux sans cet ami toxique.

    Et c'est là qu'est la leçon: faites attention il y a des gens qui veulent vous blesser (sans raison parfois) et qui pour savoir vos faiblesses vont se rapprocher de vous pour mieux vous blesser. 

    Bonus

    J'ai décidé d'écouter mon cœur et de porter des ballerines et de la couleursmile

    Profité de la vie vous laisser pas détruire comme moi. RESTEZ FORT!!!!

    Voila j'espère que c'était pas trop long et que ca vous a plus. Cette histoire est véridique, aucun élément dans ce texte n'a été exagéré ou modifié.

    Remerciement a tous ceux m'ayant soutenue que ce soit a l'école, sur YouTube et sur ce blog.


    37 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires